Qui peut entamer une procédure de rachat de crédit ?

Couple souhaitant effectuer un rachat de créditsRegrouper ses crédits, oui ... sous certaines conditions !

En principe, le regroupement de crédits est accessible à toute personne à condition de disposer de la capacité de remboursement. Il s’agit donc de disposer de revenus fixes et stables garantissant votre solvabilité. Evidemment, il faut également ne pas être engagé dans une procédure de surendettement auprès de la Banque de France.

Quelles conditions de revenus pour obtenir un rachat de crédit ?

Au niveau des banques, les critères peuvent varier. En général, il vaut mieux relever d’une de ces catégories :

  • CDI, et/ou revenus stables et pérennes, notamment pour les professions libérales et les entrepreneurs ou gérants,
  • CDD avec une certaine ancienneté dans l’entreprise ou la fonction, et ayant un conjoint en CDI
  • Fonctionnaires

Quelques professions pouvant effectuer une démarche de rachat de crédits :

  • Professions libérales (architectes, avocats etc..) ou médicales (médecins, infirmières, dentistes etc...)
  • Salariés du privé assimilés fonctionnaires (caf, sécurité sociale etc...)
  • Retraités
  • Ouvriers, salariés, employés
  • Commerçants, artisans, gérants de société (ayant au moins 3 années d’exercice)
  • Commerciaux, VRP, agents commerciaux

Le rôle de l’IOB : maximiser les chances d’obtenir un rachat de crédits

Certaines professions bénéficient de plus d’un contexte favorable à l’aboutissement de leur demande. Toutefois, il faut considérer cette liste comme indicative. Toute personne qui n’a pas déposé un dossier auprès de la banque de France peut demander une étude gratuite de son rachat de crédit. Saas Finances analyse votre demande à partir de quelques informations sur votre situation familiale et financière, et vous donne une réponse de principe sous 24 heures. A partir de là, nous vous accompagnons dans toutes les étapes de montage du dossier et de présentation de celui-ci à l’organisme bancaire le plus adapté à votre profil. Cela permet de maximiser vos chances d’obtenir une solution de regroupement de vos crédits aux meilleures conditions possibles.

Un autre élément à prendre en compte : une gestion saine de vos finances

Avant toute validation d’un regroupement de crédits, une étude de faisabilité est réalisée : il s’agit de calculer le taux d’endettement (il ne doit pas dépasser 50%), le taux de reste à vivre (c’est-à-dire la somme restante après déduction des charges) et le ratio ou quotité hypothécaire si vous êtes propriétaire.
En fait, c’est l’évaluation de vos dépenses mensuelles, par rapport à vos revenus et au montant des crédits en cours. Il s’agit de calculer si vous avez tendance à dépenser plus que ce dont vous disposez comme montant réel pour vivre. Si vous vivez en couple, avec un total de salaires s’élevant à 5000 euros, des remboursements de crédits s’élevant à 3000 euros, il vous reste 2000 euros pour vivre chaque mois. Si vous dépensez plus que ces 2000 euros, vous êtes en déséquilibre financier. Dans ce cas, l’organisme bancaire exigera une solution de financement viable pour un retour à un équilibre financier durable.

En conclusion

A moins d’être fiché à la Banque de France, commencez par contacter un organisme de type IOB, qui pourra analyser votre situation et si celle-ci s’avère favorable, vous aidera à réussir votre rachat de crédits.

>> Vous voulez savoir si vous pouvez effectuer un regroupement de vos crédits ? Complétez le formulaire express de demande en ligne : un conseiller vous rappelle aussitôt.